Pendant les fêtes, difficile d’avoir l’esprit concentré sur d’autres choses que les préparatifs de Noël, la décoration, les bons moments qui approchent et la carte du Menu… Pourtant, il faut rester prudent : de nombreux incidents peuvent se produire, particulièrement en cette période.

Sapin et guirlandes de Noël : un nouveau risque

Comment imaginer ne serait-ce qu’une seule petite seconde, que votre sapin si majestueusement décoré pourrait provoquer des dégâts importants ? Et pourtant… Voici quelques conseils que nous pouvons vous apporter afin d’être toujours en sécurité :

Sapin de noel décoration

J’éloigne mon sapin d’une source de chaleur

Choisissez un emplacement loin de la cheminée, d’un poêle ou d’une lampe.

Si vous choisissez un sapin artificiel, vérifiez qu’il dispose de la norme anti-feu classe M1.
Si votre sapin est très haut, ne l’installez jamais près d’un spot halogène fixé au plafond. Attention aussi aux bougies : celles sur le sapin doivent impérativement être factices ou électriques, celles qui brûlent doivent être suffisamment éloignées et toujours éteintes si vous quittez la pièce ou la maison.

bougie-noel-630x0

Je stabilise le sapin de noel

Pour éviter qu’il ne soit déséquilibré par le poids des guirlandes ou une personne, mettez-le dans un pot et privilégiez un emplacement qui soit hors du passage et loin d’une porte.

Je le mets sous haute surveillance

Si vous disposez des guirlandes lumineuses (assurez-vous lors de l’achat qu’elles sont aux normes), allumez-les uniquement si vous ou une autre personne se trouve dans la pièce. Ne laissez pas les enfants seuls dans la pièce lorsque les guirlandes sont allumées et interdisez-leur de jouer avec. Le soir, éteignez-les systématiquement avant d’aller vous coucher et débranchez-les.

noel-sapin-feu-canular-farce-danger-arbre

Prévention : pensez à regarder les étiquettes et autres instructions !

Les risques relatifs à l’inflammation de sapins de Noël givrés ou floqués, font l’objet de l’avis de la Commission de la sécurité des consommateurs du 3 novembre 1993.

Le décret n° 2003-1123 du 26 novembre 2003 comporte de nouvelles exigences d’étiquetage : les arbres de Noël artificiels ou naturels, leurs branches et les compositions en comportant, doivent, lorsqu’ils sont recouverts par flocage d’une ou plusieurs couches, être accompagnés d’un étiquetage ou d’une notice contenant la mise en garde suivante :  » Ne pas approcher d’une flamme ou d’un corps incandescent (bougies ou cierges magiques par exemple). Ne pas laisser de guirlandes électriques branchées sans surveillance  » . L’étiquetage et la notice de ces produits doivent également comporter un pictogramme représentant une flamme.

Publicités