En cas d’attaques terroristes, inutile de spécifier à quel point le comportement que vous adopterez vous sauvera la vie. Dans une telle situation à risque, aussi anxiogène que dangereuse, garder son calme et agir de manière réfléchie est totalement recommandé.

confinement.jpg

Le gouvernement sur le qui-vive

En décembre 2015, après les attentats, le gouvernement avait lancé une campagne de sensibilisation, inculquant le comportement à adopter en cas d’attaque. Les conseils prodigués restent les mêmes: la première réaction est de fuir si les conditions le permettent. Puis si possible aider les autres à quitter les lieux du danger, ne pas s’exposer, alerter les gens autour de soi et les dissuader de s’approcher du danger.

Si la fuite est impossible, il est recommandé de s’enfermer et se barricader, ou à défaut s’abriter derrière un obstacle solide comme un mur ou un pilier, éteindre la lumière et mettre son téléphone sur silencieux et sans vibreur. Une fois en sécurité, il est recommandé d’appeler le 17 et 112, et, à l’approche des forces de l’ordre, de ne pas courir vers elles ou avoir des gestes brusques, et de lever les mains en l’air, paumes ouvertes.

gign-pays-_sipa

Une vigilance de rigueur !

Dès votre arrivée, pensez à toujours repérer les sorties de secours. En cas d’intervention en cours, ne révélez aucune information concernant le placement ou les actions des forces de l’ordre sur les réseaux sociaux. Pour les personnes sachant administrer des gestes d’urgence : aucune hésitation à avoir ! Votre réactivité peut sauver des vies.

Publicités