Rétroplanning d’une journée comme les autres

18h30 : vous voilà enfin rentré à la maison. Après une longue journée, vous êtes impatient de retrouver vos enfants et de partager un moment agréable en famille. Le repas cuisiné et servi, chacun retourne à ses occupations : les enfants sur internet, et vous devant la télévision.

22h50 : les paupières lourdes, vous trouvez la force de vous déplacer du canapé à la chambre des enfants, éteignez la lumière, leur souhaitez bonne nuit et vous enroulez enfin dans votre couette. Cette nuit, Morphée passa très rapidement, vous vous êtes endormi illico.

640x350_3871

04h43 : vous êtes en train de rêver de vacances. Sur une plage au soleil, vous admirez la mer, le soleil, les coquillages et prenez plaisir à entendre le bruit des vagues… C’est un pur moment de bonheur, vous vous sentez bien.

Soudain, le drame

Ce moment ne va pas durer, votre rêve est interrompu par des cris, des pleurs: ce sont ceux de vos enfants.

05h15 : Vous ouvrez les yeux et vous redressez. Dans votre chambre, les enfants sont paniqués, le salon est en feu au rez-de-chaussée et cette panique ambiante vous empêche de réfléchir. Cependant, vous le savez, il faut agir: et vite.

Aucun moyen de s’échapper: le premier étage de votre maison est bien trop haut pour sauter par la fenêtre, alors vous avez fermé la porte de votre chambre et rassemblé tout le monde au fond de la pièce. Rapidement, vous avez appelé les pompiers, signalé l’adresse et la situation avec le ton le plus calme possible et avez attendu que les pompiers vous confirment leur bonne compréhension pour raccrocher.

Avec les deux bouteilles d’eau que vous possédez dans votre chambre, vous humidifiez votre couette, que vous placez ensuite sous l’encadrement de la porte, pour éviter l’infiltration de fumées toxiques.Vous calmez vos enfants et attendez patiemment l’arrivée des secours.

05h27 : les pompiers sont là ! Leur sirène vous rassure. En l’espace de quelques secondes, une échelle apparaît devant votre fenêtre et, un par un, vous vous retrouvez dans votre jardin, inquiets mais saufs.

06h32 : le feu s’est éteint. Une bougie mal éteinte est apparemment à l’origine de l’incendie, et vous vous en voulez terriblement. L’erreur est humaine, mais vous ne comprenez pas comment vous n’avez pas été averti plus tôt : vous avez pourtant fait installer un détecteur de fumée l’année dernière, pourquoi n’a-t-il pas fonctionné ?

daaf-detecteur-avertisseur-autonome-de-fumee-choix-installation

Le DAAF ne fonctionnait plus

Les piles, de mauvaise qualité, étaient déchargées. Depuis un an que vous avez fait installer votre DAAF, vous ne l’avez jamais testé. Aujourd’hui, vous comprenez pourquoi votre expert sécurité avait insisté à ce sujet.

Testez votre DAAF régulièrement !

Pour éviter ce genre d’incident, dont la fin n’est pas toujours heureuse, pensez à tester de façon récurrente votre DAAF. Pour cela, de nombreux équipements sécurité sont à votre disposition pour tester detecteur fumée :

  • stylos fumigènes test DAAF
  • test aérosol DAAF
  • test DAAF perche

Et bien d’autres. Soyez vigilent, l’erreur est humaine !

12042735_556264217888346_2829569598716597053_n

Publicités